Écurie

|
Le 24 janvier 2020

Romain Dumas, le virtuose du sport automobile

Romain Dumas est un habitué des courses en tout genre, même si son palmarès se dessine plus en Endurance que dans d’autres disciplines. Le natif d’Alès a participé aux 24 Heures du Mans 2019 avec l’écurie DUQUEINE Engineering. Cette réunion semblait être naturelle pour DUQUEINE et Romain Dumas. Pourtant, pour l’écurie, ce fut une chance incroyable d’avoir un tel pilote présent dans son équipage. Retour sur le palmarès de l’Alésien.

Les débuts de Romain Dumas en sport automobile sont, comme pour beaucoup de pilote, associés au karting. De 1992 à 1995, il fait son apprentissage au volant d’un karting avant de passer à la monoplace dès 1996.

Formule Renault, Formule 3, Formule Palmer, et finalement Formule 3000, Romain Dumas aura touché à un bon nombre de monoplaces différentes durant son parcours. Il effectuera même un test avec Renault F1 Team, tout juste de retour dans la discipline en 2002, ainsi qu’un essai en Champ Car en 2004.

Sur ses années monoplaces, Romain Dumas commence à participer à des courses d’endurance et débute une série de participations aux 24 Heures du Mans en 2001 qu’il continue aujourd’hui encore. Il devient pilote Porsche officiel en 2003 après de multiples très bons résultats sur les plus grandes courses d’endurance au monde. En parallèle du Mans et après ces derniers tests en monoplace, le français part courir aux États-Unis et participe à l’American Le Mans Series de 2004 à 2008 sur la fameuse Porsche RS Spyder LMP2. 

L’Alésien acquiert un palmarès impressionnant durant les années 2000 - 2010. Champion ALMS 2007, multiples victoires aux 24 Heures du Nürburgring, victoire aux 24 Heures de Spa-Francorchamps et de nombreuses autres récompenses feront de lui un pilote de renommée internationale.

L’année 2009 fait évoluer Romain Dumas du côté du constructeur Audi après l’arrêt du programme Porsche LMP2 aux USA. Cette arrivée est marquée par sa victoire aux 24 Heures du Mans 2010 après une édition 2009 de découverte. En même temps, tout en signant des victoires aux 24 Heures de Spa-Francorchamps et au 24 Heures du Nürburgring à nouveau, l’Alésien se fait plaisir en Rallye et décroche de nombreux podiums sur des rallyes nationaux.  

2012 marque l’année de la première participation du français à Pikes Peak, la plus grande course de côte du monde. Il termine deuxième après que la pluie l’ait ralenti sur la partie haute du tracé. Le rendez-vous pour la revanche était pris.

En 2013, Porsche fait son retour dans la catégorie LMGTE en FIA WEC. Romain Dumas revient alors chez son constructeur favori et remporte cette même catégorie aux 24 Heures du Mans, tout en préparant de nouveaux projets avec sa propre structure RD Limited.

Après ses bons résultats en 2013, Romain Dumas est propulsé en LMP1 chez Porsche qui entame son retour dans la catégorie reine. Plusieurs victoires en course et une surprenante première place aux 24 Heures du Mans 2016 viendront récompenser les efforts de l’Alésien.

La semaine suivant sa première place au Mans, Romain Dumas s’envole pour Pikes Peak où il signe sa deuxième victoire au volant d’une NORMA. Il enchaîne avec une troisième victoire en 2017, toujours avec sa propre écurie et en NORMA. 

En 2018, Romain Dumas s’engage avec Volkswagen pour tenter l’aventure Pikes Peak à nouveau, mais cette fois-ci au volant de la Volkswagen ID 94, prototype tout électrique. Les conditions étant réunies pour briller, Romain Dumas efface le record électrique et le record global de la montée et devient le recordman de la course.

L’année 2019 voit sa collaboration avec le constructeur allemand se poursuivre mais l’Alésien n’est pas insensible à la participation d’une écurie de sa ville natale aux 24 Heures du Mans et vient s’ajouter à l’équipage DUQUEINE composé de Pierre Ragues et Nicolas Jamin au volant de l’Oreca 07 N°30. 

Partager l’article