Écurie

|
Le 06 janvier 2020

Pierre Ragues, pilote de talent et d’expérience

Pierre Ragues a piloté pour le Team DUQUEINE en 2018 et en 2019 en participant à l’European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans. Le natif de Caen a été, sur ces deux saisons, le pilote le plus expérimenté de l’équipage DUQUEINE, sorte de mentor de ses coéquipiers à chaque course. Retour sur sa carrière et son palmarès florissant.

Pierre Ragues commence le sport automobile, comme beaucoup de jeunes pilotes, en karting. Dès sa deuxième année, il obtient le titre de champion de Normandie en 1995. Il enchaîne les deux années suivantes avec les titres de vice-champion et champion Normandie puis Ile-de-France. Il termine même vice-champion de France espoir en 2000 et accède l’année suivante à la catégorie Elite où il se classe troisième.

En 2003, tout en continuant le karting, Pierre Ragues commence le sport automobile en Formule Campus. Dès sa première saison, il devient vice-champion avec plusieurs podiums et pôle positions. Il passe l’année suivante en Eurocup Formule Renault avec l’équipe SG Formula puis la saison d’après avec Epsilon Sport.

Durant sa période monoplace, Pierre Ragues remporte les 24 Heures Karting 2005 dans la catégorie super ICC. Il obtient également des positions d’honneur en championnat d’Europe et championnat du monde de karting.

En 2006, la carrière de Pierre Ragues s’oriente vers l’endurance. Il rejoint l’équipe Paul Belmondo Racing et participe pour la première fois aux 24 Heures du Mans. Malheureusement, l’équipage ne verra pas le drapeau à damier. L’année suivante, l’écurie cesse ses activités et Pierre Ragues revient en monoplace. Il s’engage avec le team Euronova Racing en International Formula Master (prémisse du GP3).

Début 2008, le français se dirige à nouveau vers l’endurance, cette fois-ci avec le Saulnier Racing. L’équipe participera aux Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans. L’écurie termine à une honorable dix-huitième place au Mans et monte sur la troisième marche du podium LMP2.

Les deux saisons suivantes, Pierre Ragues passe chez Signature. Il participe aux 24 Heures du Mans 2010 avec Vanina Ickx, fille de Jacky Ickx, et Franck Mailleux au volant d’une Lola-Aston Martin B09/60 LMP1. Malheureusement après 302 tours de course, l’équipage est contraint d’abandonner.

En 2011, Pierre Ragues rejoint le OAK Racing pour participer à l’Intercontinental Le Mans Cup sur une OAK Pescarolo 01 LMP1. La saison sera difficile avec trois résultats blancs et un seul podium. L’équipage finira à la cinquième place de la catégorie face aux mastodontes Peugeot et Audi.

Le français revient chez Signature l’année suivante pour participer aux 24 Heures du Mans dans catégorie LMP2. L’écurie terminera aux pieds du podium de la catégorie et signera une très belle dixième place au classement général.

L’année 2013 est un point important dans la carrière de Pierre Ragues. Signature s’associe à Alpine pour le retour de la marque en endurance et s’engage en European Le Mans Series. L’écurie remporte le championnat avec Nelson Panciatici et Pierre Ragues au volant. Ce titre conforte sa réputation de pilote rapide et fiable au sein d’une série toujours plus compétitif.

En 2014, Pierre Ragues part à la recherche de nouveaux défis et s’essaye au Rallye. Il est également inscrit aux 24 Heures du Mans chez Larbre Compétition sur une Morgan LMP2. Il enchaîne l’année suivante dans la même catégorie, cette fois avec le Team SARD Morand en FIA WEC tout en s’engageant sur de nombreux rallyes internationaux.

2016 marque la dixième participation du Français aux 24 Heures du Mans. Pour cette édition, Pierre Ragues roule sur la Corvette C7 LMGTE du Larbre Compétition. Il sera également inscrit à la saison du FIA WEC avec l’équipe de Jack Leconte.

En 2017, le français retourne chez Signature Alpine pour participer à nouveau au FIA WEC, mais en LMP2 cette fois-ci. Au Mans, avec l’hécatombe des LMP1, l’équipage termine quatrième au classement général des 24 Heures du Mans, montant sur la troisième marche du podium de la catégorie LMP2.

Enfin, en 2018, Pierres Ragues rejoint DUQUEINE Engineering pour participer à l’European Le Mans Series. Dès la première course, l’écurie signe un podium au Castellet, symbolisant la rapidité et l’efficacité de l’équipage.

L’année 2019 marque la toute première édition des 24 Heures du Mans pour l’écurie DUQUEINE Engineering, synonyme de douzième participation du français à la classique mancelle. L’expérience du Normand associée à celle de Romain Dumas et à la rapidité de Nicolas Jamin ont fait du trio un équipage équilibré pouvant venir chercher la victoire de la catégorie LMP2. 

Partager l’article